Dneska je pátek, 07.05.2021, svátek má Stanislav, venku je 9°C, 61 online
TV 11:41:47
a | b | c | d | e | f | g | h | I | j | k | l | m | n | o | p | q | r | s | t | u | v | w | x | y | z | 0-9
Indochine - 7000 Danses (1987) - La Chevauchée Des Champs De Blé

La Chevauchée Des Champs De Blé
Indochine
7000 Danses (1987)

A 4 mains, on les retient
A 4 mains, prends mon chemin
A 4 mains, on les retient à 4 mains, mm-mmmh

Tcha ! Tcha !

Les chevaux au galop
on les retient vers les champs de blé
prends mon chemin enfin
en chevauchée des étriers
On les retient
Prends mon chemin, mon chemin

C'est un jour impudique
et qui jette toutes ces idées imaginaires
l'emprise à sa poursuite
incertaine quand on voit le ciel à l'envers

Entre moi, entre toi
Ta langue de fer ou langue au chat, non ta langue
Entre toi, entre moi
l'amour nouveau qui est tout là-haut !
Et pour bientôt
Tout là-haut ! Mais les chevaux

Au galop
Mais les chevaux oh ! oh !

Ton allure est farouche
Et je suce ton pouce et tes taches de rousseur
A travers les caresses
Elle est belle et feroce et forcement cruelle

Gare à toi, gare à moi
Ta langue de fer ou langue au chat, non ta langue...
Gare à moi, gare à toi
L'amour en vain dont je suis atteint
Et sur tes reins
A 4 mains je te rejoins !

En chemin
Je te rejoins !

Tcha ! Tcha !

Donne-moi

A travers les cascades
et côte à côte on se regarde, tu me regardes
l'emprise à ta poursuite
incertaine quand tu vois le ciel à l'envers
Elle n'est pas jolie, elle est pire
Comme un soupir
Au Kashmir
Comme un soupir
Au Kashmir
La séduction ! A 4 mains ! La
séduction !

Prends mon chemin enfin
en chevauchées des étriers
Les chevaux au galop
On les retient sur les champs de blé
On les retient
On les retient à 4 mains !

Hodnocení

1/52/53/54/55/5
0 hlasů
průměrná známka: 0/5

Text přidal/a

text přidal(a)
Přidej i ty svuj názor!
 přidat komentář Přidat komentář  zobrazit všechny komentáře Vypsat všechny


Všechny texty jsou chráněny autorskými právy jejich vlastníků a jsou poskytnuty pouze pro vzdělávací účely.
Pro více informací o autorovi tohoto textu navštivte tyto stránky.